douance.be asbl
Enfants, ados et adultes à haut potentiel (HP)
2057, Chaussée de Wavre (Forêt de Soignes - Autoroute E411)
1160 Bruxelles (Auderghem), Belgique

Recherche :
"douance.be : souvent plagiée, (mal) imitée, jamais égalée ... "
Adultes HP
Caractéristiques
Hyperstimulabilité
Textes
Self-test douance
Témoignages
Le défi des adultes HP
Mythes et idées reçues
Liens
Gifted
Livres

JSF, l'adulte surdoué



Témoignages d'adultes HP passés par douance.be


Réaction à l'émission "Questions à la Une" de la RTBF

Bonjour à vous,

Je vous remercie toujours de me faire parvenir vos newletters.
Je n'ai pas vu l'émission, mais je connais votre asbl depuis le début. Je suis venue à une séance d'information en soirée au début et entendu les témoignages d'adultes. N'ayant pas d'enfants, c'est un peu de ma situation que je souhaite parler.

Je m'appelle donc S. et j'ai 43 ans.

Depuis enfant déjà, disons l'âge de 6 ans, je vis avec le sentiment ou l'impression que je suis différente de beaucoup de gens. Cela s'est révélé par mes résultats scolaires dans l'enfance, la préadolescence et durant l'adolescence beaucoup moins scolairement, car j'étais fort pertubée. Dans la communication, je me demandais souvent pourquoi ma forme de logique et mon humour ne rencontraient pas celle des autres. Pourquoi ma sensibilité me mettait toujours au ban, faisant de moi un bouc émissaire parfait, qui réagissait très peu aux agressions. Bref, j'étais différente, mais je ne savais pas dire pourquoi, ni en quoi.

Cela provoquait beaucoup de crises de chagrin et de désespoir, car je ne me sentais comprise par personne.
Pourtant, j'étais douée pour tout ce que je faisais, autant manuellement qu'intellectuellement, mais très souvent découragée de ne pas pouvoir m'intégrer à des groupes et cela s'est encore plus révélé dans la vie professionnelle, jusqu'à ce que je tombe un jour sur quelqu'un de plus averti qui m'a dit : "mais toi, tu est HP, mais tu ne le sais pas en fait; moi, ça ne me dérange pas, car l'ensemble de tes capacités forme un tout intéressant, y compris ton QE que tu caches très bien."

Alors, j'ai commencé à me reposer des questions, à chercher dans l'ésotérisme, des thérapies, etc...car je me trouvais totalement déprimée, croyant rassembler toutes les tares psychologiques aux yeux de ceux qui ne comprenaient pas mon mode de fonctionnement. Mais j'ai appris à m'adapter, je dirais même à me suradapter à mon détriment, au détriment de ce qui me correspond et de ce que je ressens être bon pour moi.

Le premiers pas a été d'accepter "une autre forme d'intelligence", qui me vaut très souvent des remarques du style "tu te poses trop de questions" (l'horreur absolue quand on me dit cela)," tu es bizarre, car tu vois des choses quand tu les regardes que les autres ne voient pas", "franchement à quoi tu t'intérresse" ... Parce que, oui, je m'intéresse à tout dans les détails, ce qui vaut à peu près pour les autres que je ne suis pas monomaniaque, que je n'ai pas développé de talent particulier, alors que j'étais douée pour plein de choses et très souvent bien au dessus de la moyenne.

Le deuxième pas a été de m'accepter moi-même avec "ce truc", "mon truc" indéfinissable et aussi bien comprendre que je n'étais pas malade. De fait le livre "Trop intelligent pour être heureux" m'a beaucoup aidée, ainsi que les témoignages que j'y ai lus, car je m'y retrouvais souvent dans des récits assez irréalistes de sentiments intérieurs, tels des secrets bien gardés par crainte d'un jugement de folie.

Avec le temps, j'ai eu beaucoup de regrets pour tout ce que je n'ai pas fait et que j'étais capable de faire parce que je n'ai pas compris assez tôt mon fonctionnement et que mon entourage immédiat ne pouvait pas m'y aider. Pour eux, j'étais comme un martien qui parlait un autre langage, et beaucoup trop émotionnel aussi pour ne pas passer pour quelqu'un de trop ci, ou trop ça mais jamais quelqu'un de "normal". Mais c'est quoi quelqu'un de normal?

C'est quelqu'un qui rentre dans la norme et dans le cadre, alors que, moi, je vis depuis toujours avec le sentiment de ne pas être dans la cadre et de ne trouver ma place réellement nulle part... Oui, quand je la trouve, c'est à force de distorsions de mon âme. Et comment vivre dans ce cadre en se trouvant marginale, mais en ne l'étant pas assez pour l'être véritablement.
Quel paradoxe! Comment pouvoir dire, je suis très intelligente, mais absolument pas maligne. Je vois, comprends et suis capable de faire des tâches compliquées, alors que pour des choses banales, je suis carrément nulle et maladroite.

Toutes ces interrogations ont jalonné ma vie jusqu'à mes 39 ans plus ou moins et cela ne fait qu'environ quatre ans que je vis bien avec tout cela, sans peurs, sans estime de moi cahotique (car, en fait, il n'y a aucune raison! bien au contraire) et que je me dis que j'ai de la chance. Mais, avant cela, j'ai traversé un crise qui a fait voler en éclat ma carapace et tout ce que j'ai toujours voulu cacher de bien de moi, de peur que ce soit trop bien et donc insupportable et arrogant pour les autres. Il n'y a que dans des milieux ou les gens démontrent par leur savoir et leurs compétences, ou leur diplôme, que je ne suis pas vraiment jugée, car je le suis sur ce que je fais, bien que je n'ai pas de diplôme.

Tout ça m'a fait penser durant très longtemps que j'avais raté ma vie. Mais, maintenant, je trouve de l'espoir, car je vis plus aussi avec des gens qui sont plus comme moi en m'adaptant mieux à ceux qui ne le sont pas, car, au fond, quand je ne m'acceptais pas dans ma différence, finalement, je ne pouvais pas accepter totalement celle des autres et c'était un cercle vraiment vicieux.

En conclusion, ce que je peux dire aux "êtres doués", c'est de s'accepter tels qu'ils sont, avec humilité, sans orgueil, et d'en tirer parti en connaissance de cause pour réaliser et se réaliser, car la question qui m'a taraudée souvent est : "mais à quoi elle me sert cette intelligence si je ne sais pas quoi en faire?" La mienne m'a plutôt servi à aimer les gens pour ce qu'ils sont vraiment et à les aider dans des choses dont ils n'étaient pas capables, là où moi je l'étais. Cela m'a nourrie et m'a permis de compenser de grandes réalisations communément visibles, comprises et acceptées de tous comme une référence d'intelligence. Je sais que je le suis différemment, mais les quelques personnes qui le savent, le reconnaissent, l'acceptent et ne le jugent pas comme "une tare" suffisent à mon bonheur.

Très cordialement.
S.


Renouvelez votre cotisation pour 2020 !!
N° compte Belfius :
IBAN BE98 0688 9021 4493
BIC
GKCCBEBB

Par où commencer ?
Accès membres
Forum douance.be

Agenda
Plan d'accès
Newsletter/Facebook

Contact

Soirées d'info à Bruxelles et Liège
Conférences
"Parcours scolaire"
"Parcours professionnel"


Activités enfants

Stage Motivation/Méthode de travail pour ados du secondaire
Ateliers Adultes : Vendredi soir chaque quinzaine !!

"douance.be : souvent plagiée, (mal) imitée, jamais égalée ... "

Copyright © 2003-2020 douance.be asbl - Thierry Biren - 31 juillet 2020